Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Saints de glaceC'est le printemps, la nature éclate ! Oui mais attention ...les saints de glace sont-ils passés ? Tous les ans, cette crainte est exprimée dans notre entourage, en début du mois de mai ! Les saints de glace sont la terreur des jardiniers : même s'il fait beau temps, surtout ne plantez pas vos tomates, vos aubergines ou vos géraniums, tout peut être anéanti pas une gelée tardive. Les coupables ? Mamert (11 mai), Pancrace (12 mai), Servais (13 mai) ! Ils sont en quelque sorte cause de nos soucis climatiques, chacun avec sa spécialité : de saint Mamert « souvent tu en gardes la trace » ! Saint Pancrace, saint Servais, avec saint Boniface « apportent la glace ». Enfin, « après saint Servais, souvent plus de gelée ». Mais « s'il pleut à la saint Servais, signe mauvais pour le blé ». On le voit, la situation est grave, on a affaire à des saints disons « responsables ». D'autant que nos trois compères reçoivent souvent un coup de main d'autres saints plus « convenables », tel saint Gervais qui peut « tirer saint Médard de l'eau ». Pour sa part, Urbain rassure le vigneron : plus de gelée... d'ailleurs  «  il les tient tous dans sa main », qui ça ? Mais les saints de glace bien sûr !

Pourtant si vous regardez le calendrier, point de Mamert, de Pancrace ou de Servais... Tous ont disparu ! Il semble qu'ils donnaient lieu à trop de pratiques ou d'idées païennes. En 1960, le calendrier a été « nettoyé ». Des saints plus « raisonnables » les remplacent maintenant, eux qui étaient pourtant évêques ou martyrs ! Dans l'oubli, ils ont rejoint des saints, guérisseurs, météorologues ou  « retrouveurs-d'objets-perdus » ! Mais au printemps, dans la tête et le cœur des ruraux surtout, ils sont là bien vivaces, nos saints de glace.

Extrait du Catho 47 n°67

Tag(s) : #Eglise Gallicane de Reims, #Saints de glace, #Histoire

Partager cet article

Repost 0