Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vivre une retraite, faire désert.

« Demandez et vous obtiendrez »

Pour bien vivre une retraite spirituelle, il faut d'abord avoir le cœur libéré. Libéré de tout ce stress, libéré de nos problèmes matériels, libéré de nos soucis. Il nous faut venir en retraite comme un enfant, le cœur ouvert, à l'écoute du seigneur.

Pendant quelques jours au monastère, accueilli par une communauté de religieux ou de religieuses qui ont choisi d'offrir leur vie à Dieu, qui vont te faire partager leur rythme de vie, tu ressentiras cette atmosphère de paix qui règne au sein de ce lieu chargé d’histoire, tu sentiras la prière de ces religieux te porter vers le ciel.

Pour moi, il est important, de pouvoir participer au maximum à leurs offices, dans la liberté individuelle. Le monastère t'accueil, mais il faut te sentir très libre de partager leurs offices ou pas.

Ce temps de désert, doit être pour toi un temps de prière, de méditation, au cœur de ce monastère, tu vas te retrouver seul face à toi-même. C'est une expérience qui n'est pas toujours très facile à vivre et c'est pour cela que tu dois t'y préparer.

Pour bien se préparer à ce temps de retraite, il faut que tu saches vraiment ce que tu souhaites en tirer, si tu choisis de te retirer pour quelque temps, c'est pour avoir des réponses à tes questions, pour faire disparaître les doutes, ou parfois simplement pour te reposer.

Il faut absolument que tu écrives tes questions, tes doutes, tes soucis sur un papier avant d'arriver en retraite. Papier que tu garderas pour toi ou que tu partageras avec un prêtre.

Durant cette retraite, dans le silence, le seigneur te parlera, à travers les psaumes, à travers les Évangiles ou les Ecritures, à travers des rencontres que tu pourras faire avec telle ou telle personne, soit attentif aux petits signes. Le seigneur ne t'enverra pas de lettres, il ne te parlera pas directement, mais, c'est à travers ce que tu vas lire ou les partages que tu vas recevoir, que tu trouveras les réponses à tes questions.

Il y a souvent dans les monastères des bibliothèques à disposition des hôtes, n'hésites pas à y faire un tour laisse-toi porter vers un livre qui te plaît. C'est peut-être aussi à travers des livres profanes que tu trouveras tes réponses.

Ne reste pas non plus trop longtemps enfermé dans ta cellule (ta chambre), il est important de sortir pour vivre en communion avec la nature, pour marcher dans les bois, pour se promener au bord d'un plan d'eau ou pour se poser dans un oratoire. « Je suis là Seigneur devant toi, remplis-moi de ton Amour ».

Il est important, à la fin de ce temps qui t’es offert, de pouvoir faire le point avec quelqu'un. De pouvoir partager ce que tu as entendu, ce que tu as ressenti, car en quittant ce monastère, tu vas reprendre ta vie.

Dès que tu auras remis un pied chez toi, le téléphone recommencera sonner, il te faudra penser à payer ton loyer, tes charges, tu seras de nouveau confronté à tes problèmes de boulot, tes problèmes de couple, tes soucis avec des enfants… C'est ça la vie !

Et quand la vie sera plus difficile, il sera très important de te souvenir de ce que tu as vécu, de ce que tu as reçu lors de ce temps de désert.

Je te souhaite une très bonne retraite, je souhaite que tu trouves la paix intérieure. Je te souhaite tout le bonheur du monde.

+ Stéphane

Tag(s) : #Eglise Gallicane de Reims, #Texte Père Stéphane, #Prière, #Retraite

Partager cet article

Repost 0